0

Votre panier est vide

News du Japon - 20 Avril 2022

La terrasse Unkai avec une vue au-dessus des nuages

La terrasse Unkai à Hokkaido

La terrasse Unkai (“mer de nuages”), à Hokkaido, permet aux visiteurs de se situer au-dessus des nuages et de profiter d’une vue époustouflante.

Sur cette attraction en plein air, qui rouvrira ses portes du 11 mai au 14 octobre, on peut admirer la mer de nuages au-dessus des montagnes. Ce site comprend même sept points d’observation différents, dont la promenade des nuages. À la forme d’un nuage et la structure d’un pont suspendu, les touristes profitent d’une vue à 210 degrés sur la mer de nuages.

Il existe aussi des lits de nuages, faits de coussins élastiques sur lesquels les personnes peuvent s’allonger, tout en contemplant le paysage.

 

Le yen atteint son niveau le plus bas depuis 20 ans

Le cours très bas du yen japonais par rapport au dollar

Le yen a atteint son niveau le plus bas depuis 20 ans face au dollar.

Après avoir perdu 10% de sa valeur face à la devise américaine en 2021, le yen a de nouveau perdu 9% depuis début 2022.

En plus d’une économie peu stable depuis la pandémie de COVID, le conflit russo-ukrainien a creusé le déficit commercial du Japon, grand importateur d’hydrocarbures.

Bien que l’inflation soit plus modérée au Japon que dans d’autres pays, la baisse de la valeur du yen ajoutée à l’augmentation des prix de l'énergie fragilise les entreprises et impacte le pouvoir d’achat des ménages nippons.

 

Le Japon connaît encore une baisse des émissions de gaz à effet de serre

Des usines au Japon

Le Japon connaît une baisse des émissions de gaz à effet de serre pour la septième année consécutive.

Alors que l’exercice 2020 était une année record, notamment dû à l’arrêt de nombreuses activités économiques durant la pandémie COVID-19, les émissions calculées jusqu’en mars 2021 sont toujours en baisse. En effet, on constate -18.4% par rapport à 2013, année de référence fixée pour l’objectif des -46% d’ici 2030.

Toutefois, l’invasion de l’Ukraine par la Russie a mis en évidence la dépendance du Japon par rapport aux importations d’énergie provenant de Moscou. Le gouvernement va ainsi davantage compter sur les énergies renouvelables.

À savoir que le Japon, tout comme les États-Unis, visent la neutralité carbone d’ici 2050.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.