0

Votre panier est vide

News du Japon - 9 Février 2022

Le véhicule autonome pour piétons

Le véhicule autonome pour piétons

Des essais ont été réalisés, dans la ville de Kobe, pour un véhicule autonome destiné aux piétons. La société Gekidaniino a conçu des prototypes se déplaçant à basse vitesse (5km/h maximum), permettant aux piétons d’égayer leurs trajets autrefois monotones.

Le véhicule, équipé de capteurs et de rayons infrarouges, détecte les obstacles. Ainsi, l’entreprise nippone espère qu’il sera bientôt possible de l’utiliser sur les trottoirs et espaces publics. Il permet aussi d’accueillir plusieurs personnes, rendant la route plus conviviale.

Il existe deux modèles, l’un pour rester debout ou à moitié assis : le type-S, et l’autre permet de s’allonger : le type-R.

Un manga d'horreur japonais des années 90 prédit la pandémie de COVID

Un manga d'horreur japonais des années 90 prédit la pandémie de COVID

Un manga d’horreur japonais, publié dans les années 90, semble prédire la pandémie de coronavirus qui nous touche depuis plus de deux années.

En effet, le manga Virus Fang fait un parallèle étonnant entre fiction et réalité. Publié en 1997, il décrit une société qui subit la montée d’un virus au taux d’infectiosité et de mortalité élevé. Entre port du masque, fermetures des lieux publics et frontières, système médical qui s’effondre et chaos social, on se croirait au milieu de la pandémie de COVID-19.

L'œuvre écrite par Yoshimi Seki, célèbre dessinateur de mangas d'horreur, décrit un monde où  la psychologie humaine est plus effrayante que la maladie elle-même. Entre panique, mauvais canulars et fausses rumeurs, le mangaka est connu pour son style d’horreur particulier, mettant souvent en avant la cruauté de l’homme.

Néanmoins, l’histoire ne décrit pas uniquement le chaos, elle raconte aussi l’histoire de personnes raisonnées, comme le père du personnage principal. Ce dernier est pharmacien et propose plusieurs moyens pour éviter les infections.

Un bain de sable chaud

Un bain de sable chaud dans la ville de Beppu au Japon

Le Japon est réputé pour ses onsen (bains chauds, souvent publics). Dans la ville de Beppu, située sur l’île de Kyūshū (préfecture d'Ōita), on trouve une expérience unique en son genre : Un bain de sable chaud.

L’expérience, le Beppu Kaihin Sunayu (se traduisant par " bain de sable de bord de mer de Beppu " ou " bain de sable de plage de Beppu ") consiste à recouvrir les personnes de sable chauffé naturellement.

Allongés, les mains le long du corps, la tête soutenue sur un coussin de sable, les clients peuvent admirer la mer en face d’eux, tout en se relaxant. Cette activité permet de retirer les impuretés et pores du corps, pour sentir son corps et son esprit rajeunir après une séance.

L’entrée est à 1 500 yens, soit un peu plus de 11 euros.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.