0

Votre panier est vide

News du Japon - 7 Mars 2022

La première plateforme metaverse audio

Cubemint est la première plateforme metaverse audio se déroulant dans une société japonaise

Au cours des années, accentué par la pandémie, le monde est devenu d'autant plus digitalisé qu’avant. Par exemple, le metaverse s’est développé.

Jusqu’à présent, la plupart des technologies des metaverses étaient visuelles, ne favorisant pas l’inclusion globale. En effet, les malvoyants ne pouvaient pas utiliser ce type d’outils numériques.

Alors, la société provenant de Kyoto, Dokidoki Co Ltd, a créé une plateforme de metaverse audio, dans le but d‘inclure davantage d’utilisateurs. Ce monde social numérique, accessible à tous, est disponible sur la plateforme Cubemint, actuellement en phase de test.

Cette nouvelle technologie permet ainsi d’éliminer la solitude et l’isolement des utilisateurs.Accessible avec de simples écouteurs, elle permet ainsi de relier le monde physique au monde virtuel, à l’aide du son.

 

Un fauteuil roulant permettant de marcher

LifeHub, startup japonaise, souhaite lancer le fauteuil roulant qui permet de marcher

La start-up japonaise spécialisée dans la mobilitée, LifeHub, souhaite lancer une innovation en 2023 au Japon : un fauteuil roulant permettant de “marcher”.

Les “jambes” du fauteuil roulant peuvent s’étendre à la verticale, permettant ainsi à l’utilisateur de se tenir debout, sur deux roues seulement du fauteuil. Cela permet aux utilisateurs de se déplacer dans des espaces étroits ou encombrés, voire même d’éviter certains obstacles.

La société a levé près de 800 000 euros (100 millions de yens) pour développer son produit. La version initiale de 2023 sera limitée au Japon, bien que son modèle de masse soit prévu pour 2024 à l’international.

Selon le fondateur et PDG, Hiroshi Nakano, l’objectif est aussi d’ajouter une fonctionnalité de télécommande, ainsi que des capteurs détectant les obstacles.

 

Le retour du marathon de Tokyo

Eliud Kipchoge a remporté le marathon de Tokyo 2021

Après plus de deux années d’interruption, le marathon a enfin repris sur le sol nippon. Le marathon de Tokyo s’est tenu le dimanche 6 mars, accueillant environ 19 000 coureurs.

L’organisation de l’événement sportif s’est tenu en respectant les règles sanitaires : les participants ont passé des tests PCR, les coureurs ont été divisés en groupes et il a été recommandé aux personnes âgées de 65 ans et plus de ne pas participer.

Les Kényans Eliud Kipchoge (course masculine : 2 heures 2 minutes et 40 secondes) et Brigid Kosgei (2 heures 16 minutes et 2 secondes) ont remporté cette édition.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.