0

Votre panier est vide

News du Japon - 3 Février 2022

La fête du Setsubun, une tradition japonaise

haricots et masques utilisés lors d'une cérémonie du setsubun

Au Japon, le 3 février est dédié à la fête Setsubun (節分), célébrant l’arrivée du printemps. Lors de ce jour, il existe de nombreux rituels : 

- Le lancer de haricots (豆撒き - Mamemaki) : Un membre de la famille, déguisé en démon, fait le tour de la maison, pendant que les autres lui jettent (gentiment) des haricots porte-bonheur, appelés Fukumame. En criant “Dehors les démons ! Dedans le bonheur !” (鬼は外 !  福は内 ! - “Oni wa soto ! Fuku wa uchi !”), ils chassent les démons de leur maison pour y faire entrer le bonheur. Après les avoir lancé, on les ramasse et on mange le nombre correspondant à notre âge plus un, pour passer une bonne année sur les 12 mois qui suivent. 

Il est possible de se procurer des "kits Setsubun", composés d’un masque de démon oni et d’un sachet de haricots Fukumame.

- Manger un ehōmaki (恵方巻 - maki porte-chance) : Le soir du Setsubun, il faut manger ce rouleau de riz, enveloppé dans une feuille d’algue. Il faut l’avaler d’une traite, sans parler, en faisant un vœu. Le tout doit être fait dans la direction de la bon augure de l’année, qui change selon le dernier chiffre de l’année. Cela permet d’attirer le bonheur.

Le terme “Setsubun” désigne à l’origine le passage d’une saison à l’autre. Aujourd’hui, s’il est essentiellement fêté la veille du premier jour du printemps, c’est parce que le passage de l’hiver au printemps est considéré comme la frontière d’une année à l’autre (comme la veille du jour de l’An en France).

 

Le secret du Japon contre les catastrophes naturelles

Un souterrain dans Tokyo contre les inondations

Le Japon semble détenir la solution pour contrer les catastrophes naturelles qu’il peut connaître, mais aussi que d’autres pays peuvent subir, notamment dû au changement climatique.

Depuis que la capitale japonaise a changé son nom d’Edo à Tokyo, en 1868, la ville a subi des tremblements de terre, des incendies, des typhons, ainsi que des inondations. Étant accoutumés du fait et novateurs, les japonais ont appris à faire face à de telles situations.

C’est donc à Tokyo que l’on trouve un souterrain impressionnant. Avec 177 mètres de long, 78 mètres de large, 18 mètres de hauteur, et soutenu par 59 piliers de béton (chacun pesant 500 tonnes), l’espace est appelé Ryū-Q Kan (ou G-Cans).

Cette structure souterraine dispose de réservoirs de stockages, de canaux d’eau et de vannes pouvant absorber l’eau des rivières qui débordent suite aux intempéries. Par la suite, l’excès d’eau est évacué vers la baie de Tokyo.

Avec le changement de climat de la Terre et l’augmentation des tempêtes et inondations, Tokyo semble avoir trouvé une solution pour lutter contre ces catastrophes naturelles. En effet, la ville s'en sort relativement bien, malgré des pluies plus abondantes et des typhons plus nombreux. Ces dernières années, le souterrain a été sollicité à plusieurs reprises, protégeant la ville des inondations.

Alors la capitale nippone pourrait-elle servir de modèle pour protéger les villes du monde entier contre les catastrophes naturelles ?

 

Le Super Bowl promu avec l'Attaque des Titans

Affiche de superbowl inspirée de l’anime Shingeki no kyojin (L’Attaque des Titans)

 

Le site d’informations sportives américain, Bleacher Report (suivi par plus de 10 millions de personnes), s’est inspiré de l’affiche de la saison 4 partie 2 de SNK pour annoncer une rencontre de Super Bowl.

En effet, on y voit le quaterback Matthew Stafford des Los Angeles Rams face au quarterback Joe Burrow des Cincinnati Bengals, qui est représenté comme un Titan.

Le match ayant lieu dans le stade SoFi des Los Angeles Rams, les coéquipiers de Stafford vont défendre leur territoire contre l’attaque de Burrow, à l’instar d’Eren qui se défend contre l’attaque des Titans. Ainsi, sur l’affiche, on peut y lire “Attack on SoFi”.

Actuellement en cours de diffusion, l’anime cartonne au Japon, en France, mais aussi partout dans le monde. Les japonais sont très enthousiastes, voire même surpris, de la popularité internationale de L’Attaque des Titans.

Bleacher Report n’est pas à son coup d’essai. L’année dernière ils avaient déjà touché au monde de l’anime avec une vidéo crossover NBA/Naruto.

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.